Comment protéger vos salariés face aux dangers liés à la manipulation d’une tronçonneuse ?

Vous faites partie d’un acteur du secteur du bois et forestier, et vos salariés sont souvent appelés à utiliser de tronçonneuse ? Manipuler cette dernière ou tout outil supplémentaire de manière à découper le bois (appointeuse de piquets, écorceuse ou scie, etc.) est essentiellement dangereux. Toutefois, vous pouvez limiter les risques d’accidents liés à la manipulation d’une tronçonneuse pour vos travailleurs, tout en leur offrant un excellent équipement.

Les meilleurs matériels de sécurité et de protection

Doter vos salariés d’équipements de protection individuelle appropriés à la manipulation d’une tronçonneuse permet de les épargner des innombrables accidents associés à son usage. Assurez-vous ainsi que chacun des matériels est en bon état, et qu’il suit les normes en vigueur, en ce sens que vous êtes dans l’obligation de garantir la protection de vos employés. Pour ce qui est des chaussures de sécurité, il y a plusieurs versions disponibles, comme celles avec anti-coupure, des semelles à crampons pour prévenir les glissades, ou encore celle avec une enveloppe en acier pour protéger contre les chutes. Selon, vos besoins, vous aurez l’embarras du choix concernant les différents équipements de protection

Les autres équipements indispensables

En principe, le port d’un casque est impératif pour les chantiers forestiers, afin de prévenir les accidents. Il est aussi fortement recommandé de protéger le visage et les yeux avec des lunettes de sécurité, ou une visière en PVC. Cela permet de mieux se protéger des projections (éclats métalliques, copeaux de bois…). Aussi, la manipulation d’une tronçonneuse nécessite le port de vêtements ajustés non doublés. Ces derniers ne sont pas censés perturber les mouvements, ni s’accrocher aux branches ou aux outils. Les jambes étant les plus sujettes aux coupures, mieux vaut porter un pantalon de protection composé de fibres fabriquées à partir de matières synthétiques, afin d’immobiliser promptement la chaîne de la scie mécanique.

Anticiper les risques pour bien se protéger

Manipuler une scie à chaînes, qu’elle soit à moteur thermique ou électrique, nécessite une grande attention, et un savoir-faire. Vos employés sont dans ce cas tenus de bien préparer leur lieu de travail. Il vous est aussi conseillés d’organiser des formations, pour aider vos employés à bien maîtriser ce genre d’outil. C’est uns stratégie efficace pour réduire au maximum les incidents. En procédant ainsi, ils sauront mieux repérer plus facilement les matériels de protection de leur scie motorisée (blocage de l’accélérateur, frein de chaîne, anti-rebon, etc.). Assurez-vous également que vos travailleurs prennent en considération des éléments extérieurs à l’instar des fortes chaleurs, la pluie, le vent ou encore l’obscurité qui diminue la vision. De leur côté, les employés doivent adopter des stratégies de travail appropriées, et respecter les normes de sécurité imposées. Quoiqu’il en soit, la prévention reste donc le meilleur moyen de éviter les accidents.

Qui peut conduire votre tracteur sur votre exploitation agricole ?
Transport d’animaux vivants : ce qu’il faut savoir